Financement

La nature y a déjà investi beaucoup de temps, à nous maintenant de mettre les énergies nécessaires pour le conserver

À Laval, très peu d’espaces verts possèdent encore les qualités et les surfaces nécessaires à l’établissement de parcs urbains. Il devient donc urgent  de préserver tout espace naturel ayant encore un potentiel suffisant avant que l’irréversible ne se produise.

Le Bois Papineau est l’un des milieux naturels les plus riches et diversifiés de la région métropolitaine. Localisé en zone urbanisée, ce parc naturel de conservation, particulièrement vulnérable aux pressions du développement et aux effets d’une fréquentation en hausse, exige une intervention concertée pour assurer sa survie.

À travers les années, plusieurs phases d’aménagement ont été réalisées permettant d’offrir diverses activités aux visiteurs, de mettre en valeur les éléments du site, de protéger les milieux fragiles et de clarifier le réseau de circulation.

Afin d’exploiter le plein potentiel du site et de rendre plus accessible ce site exceptionnel, un plan directeur a été élaboré. Un phasage sur cinq ans est proposé pour sa réalisation.

La première phase vise à planifier la consolidation des cheminements et des aménagements dans la partie sud-est du bois. Les phases ultérieures identifiées sont plus générales et illustrent les interventions et les activités souhaitées afin de mettre en valeur l’ensemble du site en favorisant les liaisons vers la partie nord du site qui est pour l’instant plutôt isolé.

Ces aménagements contribueront à la sauvegarde du site et permettront aux visiteurs de venir apprécier à sa juste valeur la quiétude, la richesse et la beauté du Bois Papineau.

À ce jour, plus de 90% du territoire est protégé ou en voie de l’être.