Bois Papineau

Un milieu naturel à protéger

L’être humain dépend du milieu naturel tant pour sa survie que pour son bien-être économique, social, culturel et psychologique. Ce principe est bien établi et notre société se rend compte de l’impossibilité de poursuivre à outrance de la nature.

L’être humain s’aperçoit également que l’environnement n’est pas une gigantesque mécanique aux pièces remplaçables. La nature se compose en effet d’écosystèmes extrêmement complexes et imbriqués. Du fait des liens étroits qui les unissent, toute action exercée sur l’une des composantes se répercute sur les autres.

Gérer, protéger la nature tout en vivant en harmonie avec elle, c’est le rôle que l’Association pour la conservation du Bois Papineau (ACBP) s’est donné depuis 1986. Nous voulons ainsi engendrer une réflexion quant à l’importance que revêtent l’arbre et la forêt en milieu urbain. Nous connaissons, par exemple, l’influence de l’arbre et de la forêt sur la qualité de l’air et leur aspect esthétique incontestable. Toutefois, nous oublions que l’arbre et la forêt constituent principalement une maison protectrice pour la faune et la flore et, qu’ils ont aussi besoin d’un espace pour vivre… et pour survivre.

C’est dans cet esprit que nous vous présentons un milieu privilégié : le Bois Papineau. D’une superficie de plus de 100 hectares, il regroupe des écosystèmes diversifiés tels que la forêt, les marais, la prairie et les ruisseaux.